Prise de parole: livrer un discours mémorable • L'agora des étudiants

Prise de parole: livrer un discours mémorable

Prise de parole: livrer un discours mémorable

Parler en face d'un public est l’une des peurs les plus communes entre les gens. Le choix des mots, l'usage du langage corporel sont des détails à considérer durant sa prise de parole. Mais la bonne nouvelle, c'est que chacun d’entre nous peut réussir cette épreuve. Il suffit de suivre quelques étapes.

Dans cet article, on va partager avec vous les étapes à suivre pour améliorer votre prise de parole et livrer un discours mémorable.

Pratiquez et préparez :

Le manque de préparation et d’entraînement est l’une des causes qui amplifie le stress. Pour pouvoir s’en débarrasser, il vous faut de la préparation et de la pratique.

Préparez vos idées, votre discours et vos notes (voir la troisième étape). Ensuite, pratiquez ! Vous pouvez faire des stimulations face au miroir, ou devant votre famille ou un groupe d’amis. Ainsi, ils peuvent vous faire part de leurs remarques, pour améliorer votre performance par la suite.

Identifiez votre audience :

Identifiez votre audience

Vous ne pouvez pas parler de la même façon avec un enfant qu’avec un adolescent. Votre langage verbal et non-verbal change systématiquement. Donc, avant d’élaborer votre discours, identifiez et cernez votre audience, il faut savoir :

  • Leurs tranches d’âge.
  • Leurs niveaux intellectuels.
  • Estimation sur leurs niveaux de connaissances à propos du sujet.
  • Le type de relation que vous maintenez avec eux.
  • Etc.

Collectez le maximum d’informations sur votre audience. Cela vous aidera à choisir le langage à utiliser, les termes, les exemples, etc.

Par exemple : pour capter l’attention d’un homme de 50 ans, vous n’allez pas donner un exemple d’un rappeur contemporain. Plutôt, vous pouvez se référer à Serge Gainsbourg.

Rangez votre support adéquatement :

Après avoir préparé les points dont vous allez parler, créez un enchaînement à suivre ou une fiche récapitulative. Commencez par le nom de votre sujet et les grands titres, ensuite les sous-titres ainsi que les idées principales. Faites en sorte que votre fiche soit structurée et claire, pour ne pas se perdre.

Par exemple, voici la fiche récapitulative de cet article :

Améliorer la prise de parole en public :
– La préparation et la pratique : Se préparer à l’avance et faire des stimulations.
– L’audience : Identifier et cerner l’audience afin de livrer un discours adéquat.
– Le support : Créer et structurer une fiche récapitulative. …
– Etc.

Adaptez-vous aux réactions de votre audience :

audience

Malgré le stress, essayez de se concentrer sur les réactions de l’audience. Observez et mesurez leurs interactions, afin d’être flexible et de pouvoir ajuster votre message. Par exemple : si les personnes du fond n’arrivent pas à vous entendre, utilisez un micro. Si vous remarquez qu’un terme est incompréhensible pour certains, essayez de l’expliquer ou d’utiliser un autre, ou encore : si l’audience applaudit, vous devez attendre jusqu’à ce qu’il finisse pour reprendre la parole.

Soyez vous-même :

Chacun est spécial en soi, ce qui est le cas pour vous aussi. Soyez à l’aise et spontané et faites ressortir les traits de votre personnalité. Pour faire preuve de crédibilité, et acquérir la confiance de votre audience. Les gens se confient facilement aux personnes spontanées.

Faites recours à l’humeur et aux histoires :

Généralement, l’humain est attiré par les histoires et les anecdotes, puisqu’il peut s’identifier rapidement aux personnages.

L’audience aime ressentir une touche personnelle dans les discours et les conférences. Les histoires, les anecdotes et les blagues joueront ce rôle. Racontez une anecdote attractive à votre audience, et vous serez la star de la séance.

Évitez de lire :

prise de parole

Le maintien du contact visuel est très important. Il vous permet de conserver l’attention de votre interlocuteur. Cependant, le fait de lire d’un écran, ou d’un support, brise cette connexion interpersonnelle que vous avez essayé de créer.

Vous pouvez vous limiter à votre fiche récapitulative, que vous avez déjà créée. Ainsi, vous allez vous rappeler de l’enchaînement des idées et des points à évoquer.

Utilisez le langage corporel avec efficacité :

La communication non-verbale contribue au message avec un pourcentage de 55%. C’est-à-dire plus que le verbal. À savoir que la communication non-verbale comprend :

  • Les gestes : qui doivent être ample, variés (faites attention aux tics), et cohérent avec votre langage verbal.
  • La posture du corps : qui doit être confiante, stable. Et essayez d’occuper l’espace.
  • La voix : qui doit être énergique. Adaptez l’intensité de votre voix, variez l’intonation pour capter l’attention, articulez et répétez pour valoriser le message.
  • Le regard : maintenez le contact visuel, alternez d’interlocuteur et privilégiez tout le monde.
  • Etc.

Soyez à l’aise, et comme disent les Anglais « THE FLOOR IS YOURS !».

Attirez l’attention au début et clôturez avec dynamisme :

Attirez l’attention au début et clôturez avec dynamisme :

Essayez d’attirer l’attention de l’audience dans les 30 premières secondes.

C’est ennuyeux de commencer votre présentation par : « Bonjour, aujourd’hui, je vais vous parler de l’inflation». Vous allez sûrement perdre l’attention de la majorité des personnes. Par ailleurs, vous pouvez commencer par une statistique choquante ou une citation d’une personne connue.

A savoir plus: 7 manières éblouissantes pour commencer une présentation orale:

Et une introduction accrocheuse doit évidemment s’accompagner d’une fin dynamique. Essayez de clôturer votre présentation par une morale, d’une sorte que votre audience soit touchée.

Utilisez les supports audiovisuels :

Les supports audiovisuels peuvent vous venir en aide pour mieux expliquer le contenu, ou pour attirer l’attention du public. Mais il faut surtout bien les choisir. Parce que sinon, vous risquez de dévier du sujet ou même d’être incohérent.

Mettez en tête qu’une prise de parole n’est jamais parfaite, et personne n’attend de vous de l’être. Mais si vous essayez d’appliquer ces conseils, vous allez sûrement être plus performant.

Le partage est une preuve d'amour, partagez avec vos proches!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *