L'agora des étudiants: Etudes, Organisation, Communication, Motivation, Vie étudiante... • L'agora des étudiants

Articles récents

Les lois de productivité

La loi de Pareto

La loi de Pareto ou la règle des 80/20 est un principe qui stipule que 80% des efforts fournis n’ont pas de grande utilité et que 80% des résultats proviennent principalement de 20% des efforts. Vous pouvez analyser vos déceptions et problèmes et y remédier par la suite, en utilisant ce principe et en se posant ces questions :

  • Quels sont les 20% de vos efforts qui aboutissent à 80% des résultats et du bonheur que vous souhaitez ?
  • Quels sont les 20% de vos efforts qui causent 80% de vos problèmes et malheurs ?
  • Quelles sont les 20% des distractions qui vous vont perdre votre temps ?

La règle des 80/20 s’applique à plusieurs et différentes situations. Elle peut vous aider à mieux gérer votre temps, à définir vos priorités, à identifier les sources de vos problèmes et à concentrer vos efforts sur ce qui importe vraiment.

Conseil :
focalisez et concentrez vos efforts sur les 20% qui impactent vos résultats le plus et oubliez ou faites moins d’effort sur les 80% qui restent.
La loi de Parkinson

La loi de Parkinson est un principe, qui peut s’appliquer à tous les domaines, selon lequel le travail s’étendra pour remplir le temps disponible pour son achèvement. Par exemple : si vous avez un travail à rendre dans un mois, vous aurez tendance à terminer ce travail dans un mois.

En bref, plus on a du temps pour réaliser une tâche, plus cette tâche prendra du temps.

D’après Parkinson, les longs délais peuvent être la cause principale de la procrastination et des questions insignifiantes qui nous font perdre du temps. En plus, si le temps alloué à une tâche est important, la personne aura l’impression que cette tâche est complexe à effectuer et elle perdra son temps à se poser des questions plutôt qu’à se mettre au travail.

Conseil :
Il vaut mieux se fixer des délais raisonnables pour accomplir les tâches voulues, des délais ni trop courts, ni trop longs. En fait, c’est la qualité du temps passée qui importe plus que la quantité.
La loi d’Illich

La loi d’Illich affirme qu’on atteint la productivité optimale lorsqu’on arrive à équilibrer le temps de travail et le temps de repos, puisque la productivité diminue après une certaine période de travail continue. Du coup, des pauses régulières s’imposent pour pouvoir rester productif.

En gros, au-delà d’un certain seuil, l’efficacité humaine tend à diminuer, voire à devenir négative. Pour être plus claire :
  • Si vous travaillez sans prendre de pauses : votre efficacité va baisser, vous aurez du mal à garder votre niveau de concentration, vous serez moins productif et une routine pareille peut vous mener au burn-out.
  • Si vous prenez des pauses régulières : vous serez plus efficace, plus concentré et surtout plus productif.
Conseil :
Prenez des pauses régulièrement et déconnectez-vous de votre travail et de vos écrans. En fait, les écrans absorbent votre énergie et vous aurez du mal à vous détacher complètement de votre téléphone après la pause. En plus, vous pouvez avoir recours à la méthode pomodoro pour étudier ou travailler avec efficacité.
La loi de Murphy

La loi de Murphy, la loi de la tartine beurrée ou même la loi de l’emmerdement maximum, est un principe qui suggère que ce qui peut mal tourner va forcément mal tourner. S’il y a une possibilité que quelque chose puisse mal tourner, ça tournera mal. Parfois, c’est impossible d’éviter le désastre mais il faut s’apprêter à tous résultats susceptibles de se produire, quel que soit bon ou mauvais. En fait, le défi principal est d’anticiper le problème et de le résoudre sans se décourager ni abandonner.

Pour faire bref, si ça peut mal tourner, cela arrivera.

D’après la loi de Murphy, il est primordial de prévoir du temps aux imprévus, lors de l’estimation du temps attribué.

Conseil :
Il faut toujours s’attendre aux pires situations, et anticiper la mise en place des préventions nécessaires pour faire face aux problèmes. Il vaut mieux garder au moins 25% du temps attribué aux imprévus.
La loi de Fraisse

La loi de fraisse stipule que le temps est subjectif et change selon l’activité pratiquée ou la tâche effectuée. Autrement :

  • Le temps passe rapidement, lorsqu’on fait quelque chose qui nous plait.
  • Le temps passe plus lentement, lorsque l’on fait est ennuyeux ou désagréable.

Bref, 1 heure n’est pas toujours égale à 1 heure. L’être humain a naturellement tendance à favoriser certaines tâches et délaisser celles qui lui plaisent moins. Mais le problème qui se pose est de négliger ces tâches « désagréables » et privilégier uniquement celles qui plaisent. D’après la loi de fraisse, il faut commencer par la tâche qui nous plait le moins, puisqu’elle va nous prendre plus de temps et plus d’énergie. Ensuite, on peut passer à celle qui est plus agréable et qui va se réaliser très vite par rapport à la première.

Conseil :
Essayez de trouver un équilibre entre les tâches que vous aimez et les tâches que vous n’aimez pas. Commencez par les tâches dites désagréables.

Articles récents

Les lois de productivité

La loi de Pareto

La loi de Pareto ou la règle des 80/20 est un principe qui stipule que 80% des efforts fournis n’ont pas de grande...

La loi de Parkinson

La loi de Parkinson est un principe, qui peut s’appliquer à tous les domaines, selon lequel le travail s’étendra pour ...

La loi d’Illich

La loi d’Illich affirme qu’on atteint la productivité optimale lorsqu’on arrive à équilibrer le temps de travail et le temps de repos, puisque la productivité ...

La loi de Murphy

La loi de Murphy, la loi de la tartine beurrée ou même la loi de l’emmerdement maximum, est un principe qui suggère que ce qui peut mal ...

La loi de Fraisse

La loi de fraisse stipule que le temps est subjectif et change selon l’activité pratiquée ou la tâche effectuée ...

La loi de Pareto ou la règle des 80/20 est un principe qui stipule que 80% des efforts fournis n’ont pas de grande utilité et que 80% des résultats proviennent principalement de 20% des efforts. Vous pouvez analyser vos déceptions et problèmes et y remédier par la suite, en utilisant ce principe et en se posant ces questions :

  • Quels sont les 20% de vos efforts qui aboutissent à 80% des résultats et du bonheur que vous souhaitez ?
  • Quels sont les 20% de vos efforts qui causent 80% de vos problèmes et malheurs ?
  • Quelles sont les 20% des distractions qui vous vont perdre votre temps ?

La règle des 80/20 s’applique à plusieurs et différentes situations. Elle peut vous aider à mieux gérer votre temps, à définir vos priorités, à identifier les sources de vos problèmes et à concentrer vos efforts sur ce qui importe vraiment.

Conseil :
focalisez et concentrez vos efforts sur les 20% qui impactent vos résultats le plus et oubliez ou faites moins d’effort sur les 80% qui restent.

La loi de Parkinson est un principe, qui peut s’appliquer à tous les domaines, selon lequel le travail s’étendra pour remplir le temps disponible pour son achèvement. Par exemple : si vous avez un travail à rendre dans un mois, vous aurez tendance à terminer ce travail dans un mois.

En bref, plus on a du temps pour réaliser une tâche, plus cette tâche prendra du temps.

D’après Parkinson, les longs délais peuvent être la cause principale de la procrastination et des questions insignifiantes qui nous font perdre du temps. En plus, si le temps alloué à une tâche est important, la personne aura l’impression que cette tâche est complexe à effectuer et elle perdra son temps à se poser des questions plutôt qu’à se mettre au travail.

Conseil :
Il vaut mieux se fixer des délais raisonnables pour accomplir les tâches voulues, des délais ni trop courts, ni trop longs. En fait, c’est la qualité du temps passée qui importe plus que la quantité.

La loi d’Illich affirme qu’on atteint la productivité optimale lorsqu’on arrive à équilibrer le temps de travail et le temps de repos, puisque la productivité diminue après une certaine période de travail continue. Du coup, des pauses régulières s’imposent pour pouvoir rester productif.

En gros, au-delà d’un certain seuil, l’efficacité humaine tend à diminuer, voire à devenir négative. Pour être plus claire :
  • Si vous travaillez sans prendre de pauses : votre efficacité va baisser, vous aurez du mal à garder votre niveau de concentration, vous serez moins productif et une routine pareille peut vous mener au burn-out.
  • Si vous prenez des pauses régulières : vous serez plus efficace, plus concentré et surtout plus productif.
Conseil :
Prenez des pauses régulièrement et déconnectez-vous de votre travail et de vos écrans. En fait, les écrans absorbent votre énergie et vous aurez du mal à vous détacher complètement de votre téléphone après la pause. En plus, vous pouvez avoir recours à la méthode pomodoro pour étudier ou travailler avec efficacité.

La loi de Murphy, la loi de la tartine beurrée ou même la loi de l’emmerdement maximum, est un principe qui suggère que ce qui peut mal tourner va forcément mal tourner. S’il y a une possibilité que quelque chose puisse mal tourner, ça tournera mal. Parfois, c’est impossible d’éviter le désastre mais il faut s’apprêter à tous résultats susceptibles de se produire, quel que soit bon ou mauvais. En fait, le défi principal est d’anticiper le problème et de le résoudre sans se décourager ni abandonner.

Pour faire bref, si ça peut mal tourner, cela arrivera.

D’après la loi de Murphy, il est primordial de prévoir du temps aux imprévus, lors de l’estimation du temps attribué.

Conseil :
Il faut toujours s’attendre aux pires situations, et anticiper la mise en place des préventions nécessaires pour faire face aux problèmes. Il vaut mieux garder au moins 25% du temps attribué aux imprévus.

La loi de fraisse stipule que le temps est subjectif et change selon l’activité pratiquée ou la tâche effectuée. Autrement :

  • Le temps passe rapidement, lorsqu’on fait quelque chose qui nous plait.
  • Le temps passe plus lentement, lorsque l’on fait est ennuyeux ou désagréable.

Bref, 1 heure n’est pas toujours égale à 1 heure. L’être humain a naturellement tendance à favoriser certaines tâches et délaisser celles qui lui plaisent moins. Mais le problème qui se pose est de négliger ces tâches « désagréables » et privilégier uniquement celles qui plaisent. D’après la loi de fraisse, il faut commencer par la tâche qui nous plait le moins, puisqu’elle va nous prendre plus de temps et plus d’énergie. Ensuite, on peut passer à celle qui est plus agréable et qui va se réaliser très vite par rapport à la première.

Conseil :
Essayez de trouver un équilibre entre les tâches que vous aimez et les tâches que vous n’aimez pas. Commencez par les tâches dites désagréables.

Articles populaires

Apprendre une nouvelle langue en 15 minutes

Apprendre une nouvelle langue en 15 minutes peut vous sembler une arnaque. Mais, ce n’est pas le cas. Dans cet…

Comment réviser à la dernière minute et réussir son examen ?

La procrastination est un vice. On a tous déjà procrastiné et repoussé nos sessions de révision jusqu’au lendemain d’un examen. On finit par tout absorber à la dernière minute, le dernier weekend ou pire la veille de l’examen. C’est ce qu’on appelle le bachotage.

Lire la suite